Webzine

Jewellery Istambul

Dans son métier, c’était un maître. Dans l’ombre, Charles Zuber matérialisait de folles réalisations de haute joaillerie pour les plus prestigieuses enseignes: Piaget, Audemars Piguet, Harry Winston ou Parmigiani… Ses oeuvres sont aujourd’hui recherchées.

Selon ceux qui le connurent, ceux qui partagèrent ses établis de travail
et ses planches à dessin, ou plus prosaïquement ceux qui lui passèrent commande, le maître joaillier Charles Zuber fut un des derniers génies dans son domaine à avoir su intégrer les nouvelles techniques du moulage aux savoir-faire anscestraux et séculaires d’une haute joaillerie pouvant compter sur des compétences micromécaniques devenues rares aujourd’hui.

Comme l’écrit Malcolm Lakin, ancien journaliste horloger, auteur d’un livre à paraître en 2019 sur la vie et l’oeuvre de Charles Zuber: c’était «un homme qui avait un génie pour trouver des solutions à des concepts improbables, dont les prouesses d’orfèvre, le talent créatif et le sens inné de l’innovation ont bénéficié aux plus grandes marques horlogères et joaillières mondiales.»